Comment huiler un destructeur de documents ?

La lubrification des lames d’un destructeur de documents est une étape nécessaire à sa maintenance préventive, qui permet d’éviter les pannes et de prolonger la durée de vie de votre appareil.

Est-il nécessaire de lubrifier un destructeur de papiers ?

Oui. Huiler régulièrement les lames d’un destructeur de documents est absolument indispensable pour qu’elle fonctionne correctement.

Les frottements incessants des parties métalliques entraînent une surchauffe des lames, qui peuvent causer des bruits « bizarres », des coupures moins franches causant des bourrages papier, et finalement une casse des lames. Une bonne lubrification permet d’éliminer ces problèmes.

De même qu’il est nécessaire de mettre de l’huile dans son moteur, il est bel et bien nécessaire de mettre de l’huile dans son broyeur.

Comment huiler un destructeur de documents ?

C’est simple, vous pouvez le faire de deux manières : soit directement, soit à l’aide d’un papier huilé.

Option n°1

  • Débranchez l’appareil et ouvrez le capot pour avoir accès à l’intérieur
  • Versez de l’huile sur toute la longueur des lames.
  • Mettez la déchiqueteuse en marche sans papier pour que l’huile se répartisse bien partout
  • Passez quelques feuilles dans la machine pour éliminer le lubrifiant qui pourrait goutter

Option n°2

  • Mettez de l’huile sur les deux faces d’une feuille de papier
  • Prenez celle-ci en sandwich entre deux feuilles de papier sec
  • Déchiquetez ces trois feuilles avec votre appareil
  • Passez quelques feuilles au broyeur pour enlever le trop-plein d’huile

S’il ne faut aucune qualification particulière pour réaliser cette opération qui est à la portée de tout le monde, il faut tout de même faire attention. Les lames d’un destructeur de documents sont incroyablement coupantes, et il faut s’assurer de ne pas y laisser un doigt.

Quel type d’huile pour un destructeur de documents ?

Les fabricants de destructeurs de documents recommandent généralement un certain type d’huile, qui peut varier d’un modèle à l’autre. Pour un fonctionnement optimum, il est conseillé de suivre ces conseils.

Si, pour un motif ou pour un autre, il ne vous est pas possible d’utiliser exactement le type d’huile recommandé par le fabricant, vous pouvez utiliser des huiles génériques faites spécialement pour les destructeurs papier. Celles-ci sont peu chères, se trouvent facilement dans le commerce ou sur internet, et prolongent la durée de vie de votre appareil.

Plus que le type d’huile à utiliser, il semble important de préciser ceux qu’il ne faut surtout pas utiliser :

  • L’huile alimentaire n’est pas du tout adaptée et risque de rapidement endommager votre déchiqueteuse.
  • L’huile de moteur n’est pas faite pour travailler dans les conditions de température d’un destructeur de documents.
  • L’huile de chaîne de vélo ou un dégrippant-lubrifiant multifonctions (du type utilisé pour les serrures) peut dépanner en cas d’urgence mais n’est pas idéal et peut endommager les lames sur le long terme.

À quelle fréquence huiler un destructeur de documents ?

Voici une question à laquelle il est impossible de répondre, sachant que cela dépend du modèle, mais aussi de l’utilisation que vous en faites.

Si vous vous servez de votre destructeur de documents régulièrement, il peut être nécessaire de huiler les lames chaque semaine, tandis que si vous ne l’utilisez qu’occasionnellement, cela peut être fait tous les deux mois.

Une manière simple de s’assurer que votre destructeur de documents est toujours bien lubrifié est de l’huiler à chaque fois que vous videz le bac à papier. Ceci permet de faire toutes les opérations de maintenance en une seule session, et de ne pas risquer d’oublier quand vous devez lubrifier les lames.

Lorsque votre destructeur papier commence à faire des bruits étranges quand il fonctionne, c’est un signe clair que les lames doivent être huilées de toute urgence. Il n’y a pas lieu de s’affoler — votre appareil n’est pas encore détruit —, mais il est important de ne pas tarder.

Conclusion

Pour que votre destructeur de papier dure longtemps et fonctionne parfaitement, la lubrification des lames n’est pas une option facultative, mais bel et bien une étape nécessaire.

Après, si vous faites partie de ceux qui aiment acheter un modèle neuf tous les ans en se plaignant que l’ancien « c’est de la mauvaise qualité, il a duré à peine un an », vous pouvez tout à fait zapper cette étape. Les fabricants seront ravis de vous vendre un nouvel appareil plutôt qu’une bouteille d’huile à 5 euros.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.