Tout comprendre sur les niveaux de sécurité et sur la norme DIN 66399

En vous intéressant aux destructeurs de documents, vous avez certainement entendu parler de la norme DIN 66399 et des niveaux de sécurité P1 à P7. À moins d’être déjà un connaisseur du sujet, vous vous êtes certainement demandé ce que cela signifiait…

Voici une explication complète et claire qui vous permettra de faire vos choix en connaissance de cause.

Comprendre la norme DIN 66399

La norme DIN 66399 a pour objectif de s’assurer que tous les fabricants de destructeurs de documents travaillent selon les mêmes critères. Elle permet donc de comparer de manière objective les modèles, et évite les affirmations marketing vagues comme « la déchiqueteuse qui détruit le mieux les documents ».

Elle classifie le niveau de sécurité en fonction de la taille des déchets obtenus. Comme vous pouvez vous en douter, plus ceux-ci sont petits, plus le niveau de sécurité est élevé.

À quoi correspondent les différents niveaux de sécurité

Ceux-ci sont classés de P-1 à P-7, 1 correspondant au niveau de sécurité le plus faible, 7 le plus élevé.

P-1 Données générales

Ce niveau de sécurité correspond aux destructeurs de documents à coupe droite laissant des bandes de papier d’une largeur inférieure à 12 mm (en général 11.8 mm). 

Le niveau de sécurité offert est minimum, et cela permet surtout de gagner de la place sur ses déchets papier.

P-2 Données internes

Ce niveau de sécurité correspond à une coupe droite d’une largeur inférieure à 6 mm (varie généralement de 4 à 6 mm).

Ceci permet de décourager les curieux qui voudraient reconstituer les documents, mais pas les plus motivés qui veulent accéder à vos informations.

P-3 Données sensibles

Ceci correspond généralement à l’entrée de gamme des destructeurs de documents à coupe croisée, avec une largeur de 4 mm au maximum pour une longueur de 46 à 60 mm.

C’est un niveau de sécurité qui convient généralement à la plupart des personnes.

P-4 Données confidentielles

Le niveau P-4 correspond à une découpe de maximum 4 x 40 mm, pour un minimum de 3 x 25 mm. C’est le niveau de sécurité requis par le Règlement général sur la Protection des données (GDPR en anglais), et est donc obligatoire pour toutes les entreprises souhaitant détruire des informations confidentielles.

P-5 Données secrètes

Les destructeurs de documents P5 réduisent les papiers en confettis de moins de 30 mm², qui sont très difficiles à reconstituer, même pour le plus motivé des voleurs de données.

Cela permet de sécuriser des informations importantes comme les recherches industrielles, les codes d’accès…

P-6 Données ultra-secrètes

Nous entrons dans le domaine des broyeurs papier de haute sécurité, avec des résidus papier mesurant 0,8 mm par 12 mm maximum.

La reconstruction des documents originaux est presque impossible, assurant un degré de protection élevé contre l’espionnage, industriel ou militaire.

P-7 Données top secrètes

C’est ce qu’il se fait de mieux, avec une coupe croisée donnant des résidus de 1 x 5 mm à 0.8 x 4.5 mm. C’est un niveau de protection utilisé pour protéger les documents de type secret défense.

De quel niveau de sécurité avez-vous besoin ?

Cela dépend bien évidemment des documents que vous souhaitez détruire. En général :

  • Les niveaux P1 et P2 sont utilisés dans les entreprises qui génèrent beaucoup de documents (notes internes, mémos…) et souhaitent réduire leurs déchets.
  • Le niveau P3 est le plus courant chez les particuliers, pour détruire tous les documents sensibles (relevé bancaire…)
  • Le niveau P4 est obligatoire pour toute entreprise, mais aussi pour tous les auto entrepreneurs et freelancers, qui ont des documents avec des données confidentielles sur leurs clients.
  • Le niveau P5 est utile pour les laboratoires de recherche, mais aussi les administrations.
  • Les niveaux P6 et P7 sont réservés aux secrets d’État et à la défense.

Un dernier mot…

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez déjà compris l’importance de détruire vos documents, il serait donc dommage de ne pas choisir un modèle offrant un niveau de sécurité suffisant.

Dans le doute, il est recommandé de choisir un niveau P4, qui correspond à une obligation législative dès qu’il s’agit de destruction de données confidentielles. Pour une entreprise, la question ne se pose même pas, et pour un particulier… qui sait si l’année prochaine vous ne souhaiterez pas devenir micro entrepreneur ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.